J'ai la maladie de la lecture.
Attention, c'est contagieux.

a message from Anonyme


“Ma garce de vie s’est mise à danser devant mes yeux, et j’ai compris que quoi qu’on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie.” -Sur la route, Jack Kerouac

On se parle par citations?
“J’ai le choix entre deux attitudes : bonheur dans l’action constante, ou passivité et tristesse dans l’introspection. Ou alors je peux devenir folle en ricochant de l’une à l’autre.” Sylvia Plath, Journaux.

"Mais dans leurs visages au fond
Je n’ai rien fait que te chercher"
—  Jo Dassin, La fleur aux dents

(Source : ellednorih)

"On dit d’elle qu’elle est douce, fantasque, un peu sauvage. Qu’il y a dans son regard, quand elle se tait, quelque chose qui met à nu. Que parfois sa voix se brise, quand elle rit."
—  Delphine de Vigan, Les jolis garçons

(Source : ellednorih)

a message from brazilwithzouis


bonjour mademoiselle, je vois que votre "compte" est intéressant, et j'ai une question, pouvez vous me faire une description méliorative de la ville de Paris. Salutations distinguées.

J’adore ça, mais je ne suis pas là pour faire vos devoirs de français… Bisous.

"Clic clac. Plus personne ne bouge. Moment suspendu. Bonheur."
—  Anna Gavalda (via ellednorih)

a message from ingrid-deloiseau


Ceci n'est pas une question, juste un témoignage ... une trace de mon passage sur votre blog qui mérite bien plus qu'une lecture silencieuse et anonyme. Alors je me permets de vous dire merci :-) Oui, merci d'oser un blog différent, des publications qui sont autant de croche-pieds au mauvais goût ambiant (auquel je participe sans doute un peu, je le confesse). Vous élevez les ébats :-) Vous apportez une touche originale qui fait un bien fou. Alors merci pour ce que vous faites.

Oh il y a bien de très bons blogs par ici ! Mais merci beaucoup mademoiselle.

a message from airy-point


J'ai remonté ton Tumblr jusqu'au début. J'ai ri quelques fois, j'ai pleuré aussi. J'ai vécu au rythme des magnifiques citations partagées, et je voulais te remercier de tout ce long voyage magnifique au pays des mots. Tu fait un travail sublime, vraiment.

Merci beaucoup, beaucoup pour ce joli message.

Mais ce n’est pas un travail ; c’est un plaisir. 

"Personne ne l’avait jamais embrassée comme ça, sans prendre rendez-vous avec ses lèvres."
—  David Foenkinos, La Délicatesse

(Source : ellednorih)

"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort. C’était une connerie. Du moins dans son acception banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n’endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L’âme humaine n’est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C’est une membrane sensible, vibrante, délicate. En cas de choc, elle reste meurtrie, marquée, hantée."
—  Jean-Christophe Grangé, Le Passager

(Source : ellednorih)

"I have built myself
from the bones
of my parents’ weaknesses.
I have built myself
from the ashes
of those ruined loves.
I am more than this."

a message from 3petitsoiseaux


Je suis amoureuse de ton blog. Simple et les citations **

Oh, merci !